Signification mandala

Une spirale pour centre

Étant donné l’importance symbolique du centre, on comprend que le choix de l’auteur d’un mandala pour figurer ce centre sera déterminant dans l’interprétation qui pourra être faite de son mandala.

A travers les deux exemples suivant de mandalas, on illustre le processus de développement en spirale de l’inconscient, en soulignant la vitalité de ce processus dans un cas, en le montrant arrêté dans son mouvement dans l’autre cas.

Fonctionnement en spirale de l’inconscient

Jung écrit, dans Psychologie et alchimie (page 306 de l’édition Buchet Chastel) : le processus inconscient se meut en spirale autour d’un centre, en s’en rapprochant lentement, tandis que les caractéristiques du centre se dessinent avec de plus en plus de clarté.

Peut-être pourrait-on dire aussi, en renversant les choses, que le centre (inconnaissable en soi) agit comme un aimant sur les matériaux et les processus disparates de l’inconscient et qu’il les capture peu à peu comme dans un réseau cristallin.

PNG - 230.5 ko

Le centre figuré par une toile d’araignée

C’est pourquoi le centre est souvent représenté comme une araignée sur sa toile, en particulier lorsque la conscience est encore dominée par la peur des processus inconscients.

Le centre en spirale

Mais si le processus n’est pas entravé, le symbole central, se renouvelant sans cesse, se fraie avec persistance et esprit de suite un passage à travers le chaos apparent des enchevêtrements dramatiques de la psyché personnelle.

C’est ce qui explique que les représentations spirales du centre soient fréquentes, comme, par exemple, celle du serpent enroulé autour du point créateur, de l’œuf.


Plan du site | Partenaires | Légal | Contact