Signification mandala

Le mandala est un œil

Un double regard

Jung a écrit, dans A propos de la symbolique du mandala : "Le mandala est un œil dont la structure symbolise le centre ordonnateur de l’inconscient".

’Il représente sans doute la conscience... qui plonge le regard dans son propre arrière-plan."

Cet arrière-plan, c’est l’inconscient, et l’ensemble des deux opposés, de l’inconscient et du conscient, forme une totalité, le Soi.

Aussi, on peut dire que, si la conscience observe l’inconscient dans un mandala, un regard inverse apparaît aussi, c’est celui du Soi qui nous regarde.

L’auteur d’un mandala devient ainsi un sujet agit et observé par son Soi, un individu qui peut alors se demander : que veut-il me dire ?

Archétype de l’œil divin

Ce symbole de l’œil divin, l’œil de la transcendance, qui est en nous et nous observe, est le sujet traité par Marie-Luise Von Franz dans son livre Reflets de l’âme, édition Entrelacs.

A la page 212 elle explique : "L’œil divin, qui nous regarde pour ainsi dire du dedans et dont la vision constitue la seule source de connaissance de soi non entachée de subjectivisme, est un thème archétypique très largement répandu. Il est décrit comme œil intérieur non corporel, baigné de lumière et lui-même lumière."

Et plus loin :

"Jung interprète le thème des yeux qui nous regardent à partir de l’inconscient, et plus particulièrement celui de l’oeil unique (qui se présente le plus souvent comme mandala), en tant que reflet de la pénétration de nous-même. C’est seulement aidés par le centre intérieur, par le Soi, que nous pouvons nous connaître nous-mêmes."

Dans toutes les cultures apparaît l’œil de la conscience, qui observe l’Homme et qui, simultanément, permet à l’Homme d’observer ce qu’il y a de transcendant en lui.

Ce regard en miroir apparaît symboliquement mais directement dans un mandala.


Plan du site | Partenaires | Légal | Contact