Signification mandala

Le cercle du Mandala

Mysterium conjunctionis est un ouvrage de Jung. Les références indiquées ci-dessous correspondent à l’Edition Albin Michel.

Cet ouvrage complexe peut-être oblige à se laisser porter par une réflexion qui nous dépasse souvent, de la même façon que ce que dit un mandala sort des limites de notre entendement. Repousser ces limites, c’est le but d’un mandala, et de l’étude de Jung.

Ce dernier utilise les images des alchimistes pour soutenir ses pensées, textes datant du Moyen Age le plus souvent et que Jung a étudié, découvrant que les expériences décrites par ces chercheurs correspondaient en réalité à des expériences intérieures, un processus de transformation décrit à mots couverts, sous forme symbolique.

Le vase alchimiste

Pour bien comprendre la suite, commençons par définir ce qu’est le vase dans lequel les alchimistes décrivaient leurs expériences.

Tome 1 page 254 : "l’inconscient est emprisonné dans le vase sphérique (...) Dans la conception alchimique, ce vase signifie le monde aussi bien que l’âme.

Ainsi, les alchimistes, penseurs du Moyen-Age, décrivaient leurs expériences intérieures avec un langage symbolique dans lequel le vase était le contenant de l’âme.

Le cercle comme vase alchimiste

Tome 1 page 43 : Jung décrit le lieu de transformation, le vase des philosophes alchimistes, à comprendre comme un lieu intérieur :

"le cercle et le vase hermétique sont une seule et même chose, et le mandala que nous font connaître tant de dessins de nos patients correspond à l’idée du vase de transmutation. Ainsi, la quaternité que le mandala présente la plupart du temps coïncide avec le quaternio d’opposés des alchimistes."

Jung parle de patients, son travail s’est en effet toujours basé sur les observations scientifiques qu’ils pouvaient faire lors de son travail de psychiatre.

Le quaternio d’opposés regroupe les quatre éléments utilisés par les alchimistes pour leur expérience de transformation : l’eau, la terre, le feu et l’air.

On le comprends, le cercle qui délimite le mandala possède une signification symbolique très forte.

La division du cercle

Tome 1 page 255 : Jung traite de la représentation du chariot d’Aristote et de ses quatre roues (dont la forme est évidemment associée à celle du mandala).

"la quaternité représente toujours une totalité réfléchie, c’est à dire différenciée. Indépendamment de sa diffusion quasi universelle, la quaternité apparaît spontanément dans les rêves, où elle exprime la plupart du temps la totalité de la personnalité, c’est à dire de la psyché."

Il faut insister sur l’importance de la différenciation pour aboutir à la totalité. Il faut séparer les opposés, conscient et inconscient par exemple, séparer les quatre éléments dans les représentations alchimistes, pour accéder à la totalité.

On comprend là avec davantage d’intensité l’intérêt de diviser le cercle d’un mandala...


Plan du site | Partenaires | Légal | Contact